Monsieur Plouf

Monsieur Plouf

Seite verifiziert Erstellt am 13. September 2016 Kontakt

L'E3 2019 - CDMP #138

- 0

  • Bonjour chers tipeurs. Comme l'an passé, j'ai décidé de sortir la vidéo sur l'E3 ce jeudi, histoire d'être encore dans l'actualité. Ne vous en faites surtout pas, je ne vais pas changer le rythme de publication des chroniques, la prochaine arrivera début juillet, certainement dans 3 semaines ^^ cela va me laisser le temps de travailler sur le nouvel épisode de la série qu'on a débuté avec Pseudoless, qui devrait certainement sortir bientôt :)

    Et sinon qu'avez-vous pensé de cet E3? Perso, j'ai trouvé que c'était un E3 de déstockage, et que certains aspects avaient pris un coup de vieux, he he. J'espère que la vidéo vous plaira! Et si jamais, ça me ferait plaisir de vous voir pendant le live tout à l'heure à 20h30. ALors peut-être à toute! :) et une nouvelle fois merci pour votre incroyable soutien!


    Bon, ben c’était un E3 un peu…je sais pas, un peu inutile ? Un peu ? Son problème est qu’il était ce que j’appellerais un E3 de déstockage. Comprenez que si j’en crois ma boule de Crystal, les nouvelles consoles de Sony et Microsoft sortiront toutes deux à la fin de l’année 2020. Il est ainsi trop tôt pour les dévoiler en détail, chose qui sera certainement faite dans le courant de l’année 2020. Il est donc également trop tôt pour montrer les jeux prévus pour accompagner leur lancement. Et vu que la plupart des jeux de la génération actuelle ont déjà été dévoilés trop tôt durant les derniers E3, ben on se retrouve à déstocker tout ça, et à remontrer des titres qu’on avait déjà vus, sans pour autant apporter à chaque fois une plus-value de style séquence de gameplay. Sans parler du fait que certaines annonces se font leaker la gueule avant même le début du salon. Ce qui donne un fort sentiment de déjà-vu.

    Qu’on se comprenne bien hein, tant mieux si des studios externes spécialisés dans les vidéos en image de synthèse ont du travail, il faut croire que ça fait tourner l’économie. Mais on n’est pas dans un festival de court métrage, même si les acteurs sont autant mis en avant. Moi, si on ne me montre pas quelque chose de palpable, ben comment m’en réjouir ? Mais bon, procédons à un tour d’horizon de ce que les éditeurs ont bien voulu nous montrer lors des conférences, et déployons comme il se doit un dispositif spécial pour l’occasion. Alors sans plus attendre, changeons de décors…voilà. Et je vous rappelle que vous pouvez réagir sur les réseaux sociaux en utilisant le hashtag Euh3plouf. Je suis sûr que vous aurez plein de trucs intéressants à nous dire.

    Je tiens juste à signaler que je ne m’arrêterai pas sur les différentes offres d’abonnement et autres services de streaming parce que de un, je m’en fous un peu, j’aime trop l’idée de posséder les jeux auxquels je joue. Et de deux, le streaming, très honnêtement, je doute que cela puisse offrir actuellement une meilleur expérience qu’une simple console. Voilà.

    Commençons par Microsoft qui…oh EA, je vous oublie chaque année. Alors, on peut voir du gameplay de ce nouveau jeu Star Wars ? Oui ! Cool…euh…c’est moi ou ça a l’air un peu mou du cul ? …et générique. Non ? Il est vrai que Respawn est plutôt spécialisé dans les FPS, donc ont-ils la capacité de faire un jeu d’action aventure pêchu à la troisième personne ? J’en doute maintenant un peu. Le reste de vos 4 heures de bla bla étant consacré à entretenir, et traire les communautés spécifiques de vos franchises à succès, je vous dis à l’an prochain EA. Ou à jamais, je ne sais jamais avec vous.

    Microsoft donc, qui était probablement la conférence la plus attendue, et qui dit attentes dit bien souvent déception. Enfin, Le problème de Microsoft est qu’ils ont voulu surenchérir par rapport à l’an passé. 50 jeux présentés en 2018, 60 en 2019, ouh ! Faisons donc un simple calcul 60 jeux, 90 minutes de conférence, auxquelles on soustrait 30 minutes de bla bla. On arrive à environ 1 minute par jeu. Des jeux dont, comme à chaque fois, plus de la moitié sera présentée durant une compilation de trailers se succédant à un rythme presque épileptique, parce qu’il faut bien laisser la place aux titres dont les éditeurs ont marchandé les trailers en image de synthèse auprès de Microsoft, parce que le gameplay dans la conférence Microsoft, ben il est pas là, et je comprends pas bien.

    Je veux dire, Gears 5 sort par exemple dans 3 mois, montrez-moi une séquence de 5 minutes qui se termine par un cliffhanger et qui présente quelques-unes des mécaniques du jeu ! Donnez-moi un peu envie d’y jouer, sans que je doive aller écumer les stream post conférence. Alors une fois de plus, ben j’ai pas retenu grand-chose. A part bien sûr…Battletoads…non j’déconne, à part 12 minutes.

    Parce que là, on nous montre des images du jeu, on comprend le concept, on comprend les intentions et on a envie de prendre la manette pour influencer le déroulement des événements. C’est pas compliqué pourtant, dès le moment où l’on souhaite prendre la manette, ben c’est gagné. Non ?

    Oh, on me signale dans l’oreillette que notre envoyé spécial à Los Angeles est sur le point d’avoir une interview exclusive avec Shigeru Miyamoto, rendons-nous de suite à Los Angeles. Pseudoless ? Pseudoless ?

    « Euh hein ? Oui ? »

    Tu vas donc interviewer Shigeru Miyamoto qui est à tes côtés !?

    « Hein ? Ah, euh, non non. »

    Ah non ?

    « Non. »

    Ah bon d’accord.

    Ben allons voir du côté de Bethesda dans ce cas. « Alors on a Elder Scrolls, Elder Scrolls, Elder Scrolls…  « je m’en fous Bethesda. » « D’accord, alors on a Fallout Battle Royale, Fallout… » aaaahhh !!! On a Ghostwire. Ah, une nouvelle licence pour Tango Gameworks, quelle bonne surprise. On y fera quoi ? On peut pas dire. Ca parlera de quoi ? Paranormal. Ah, et on peut voir du gameplay ? Non. On a Deathloop aussi. Ah, Arkane studios sur une nouvelle licence, super. Ca parlera de quoi ? Boucle temporelle. Oh…On peut voir du gameplay ? Non. On a Doom Eternal aussi. Je sais que vous avez Doom Eternal, on peut voir du gameplay ? Moui. Ouh….ah, ça a l’air très sympa, encore plus mobile et spectaculaire que le premier, j’ai envie de prendre la manette. Eh ben on se voit en décembre alors Doom Eternal, a plus.

    Le temps est maintenant venu de lire vos tweets. Alors, Rosalineéaire nous dit « Tu vas fer A Plague Tale »…XXX nous dit quand à lui « Trop hypé pour Call of oué !!! »…attendez voir. Ah, vous vous trouvez malins hein, cher public ? Grrrr…bref, poursuivons.

    Et que se passe-t-il du côté de Square Enix ? Oh vous savez quoi, résumer ces conférences est dénué d’intérêt. On est dans un E3 de déstockage. Vous savez ce qui va sortir ces prochains mois ? Tous les jeux qui ont été annoncés ces dernières années et qui n’avaient pas de date de sortie. Le reste, on sait pas ce que ça sera, et on sait pas quand ça sortira, alors je m’en fous. Mais j’ai remarqué quelque chose d’autre cette année. Ces conférences, toute cette mascarade, ces discours corporate, ces débiles qui crient dans le public, j’en ai marre. Cette année, cela a vraiment pris un coup de vieux. Je suis navré hein, mais le format Nintendo Direct, c’est moins long et moins chiant, ça va à l’essentiel la plupart du temps et c’est dénué de ça : ce tableau que j’ai fait il y a 5 ans, ben il est toujours d’actualité. Moi j’en peux plus de ça, j’en ai marre. J’en ai marre d’être pris pour un con avec des paroles vides de sens. En gros, un format semble me prendre pour un gamin demeuré, et l’autre pour un consommateur. Voilà, c’est tout con.

    Prenez Luigi’s Mansion 3 par exemple, 5 minutes de présentation qui détaille certains environnements du jeu, les différents modes, les nouveautés qui s’ajoutent aux mécaniques centrales par rapport au précédent opus et une date de sortie…enfin presque. Je ne demande rien d’autre, voilà.

    Moi c’est ça que j’aimerais tous vous voir copier chers éditeurs de jeu vidéo, une communication propre, claire et directe, dénuée de conneries inutiles. Et je tiens encore à dire une chose : je trouve ça très bien de faire participer les développeurs aux annonces, de vouloir donner un visage humain au développement de jeu vidéo. Mais si ces personnes sont simplement assignées à lire un prompteur dont le style textuel ressemble furieusement à celui qu’utilise le type en costard du début de conférence, et qui semble se foutre ouvertement de ma gueule, ben l’effet tombe à plat. C’est comme s’ils étaient sous l’influence d’un parasite extraterrestre qui leur aurait aspiré leur personnalité, remplacée par une intelligence artificielle centralisée.

    C’est pour ça que lorsque Ikumi Nakamura (la directrice artistique de The Evil Within au passage) débarque sur scène, sent le trac s’emparer d’elle et semble se dire « oh et puis merde, autant s’amuser un peu » , cette spontanéité fait buger la matrice. Cela montre de la sincérité et par-dessus tout, de la personnalité, un brin de folie qui nous prend par surprise. Vous n’avez pas seulement gagné l’E3 Madame Nakamura, vous avez également conquis nos cœurs.

Rage 2 - CDMP #136

- 0
Nachrichten nur für Tipper reserviert

Days Gone - CDMP #135

- 0
Nachrichten nur für Tipper reserviert

Nouveau format de vidéo!

- 0
Nachrichten nur für Tipper reserviert

Devil May Cry 5 - CDMP #131

- 0
Nachrichten nur für Tipper reserviert