The Ball Never Lies

The Ball Never Lies

Seite verifiziert Erstellt am 30. Mai 2016 Kontakt

Elie “Avec du popcorn” Raynaud
Elie “Avec du popcorn” Raynaud - 0

Vos vidéos sont justes géniales, k'en veux tous les jours ! ;-)
Et vous avez envisagé Grant Hill ?

Mehdi Benharrats
Mehdi Benharrats - 0

Continuez le bon travail, c'est super ! Alex, merci pour tout ce que tu partages sur la NBA, que ce soit TBNL ou les apéros Trashtalk ! L'émotion que tu transmets dans TBNL est unique.

Hélène, ta voix ponctue parfaitement l'émission !

Léonce, super travail, qu'est-ce qu'elles sont quali les vidéos ! C'est aussi propre que Steve Nash au lancer !

Waël Arar
Waël Arar - 0

très bon taf merci

Cédric Hoffmann
Cédric Hoffmann - 0

Lâchez rien les gars, votre contenu c'est de la bombe atomique.

Thomas
Thomas - 0

Salut l'équipe, j'espère que ça va de votre coté et que tout ce passe bien. Bon voila un petit don d'étudiant pour vous remercier sur l'amour du basket que vous m'avez transmis à l'aide de vos vidéos(ça doit bien faire 3ans). Bon après je sais pas si c'est de votre faute ou de la mienne d'avoir porter cet amour sur les Wolves ^^(don fait après le match contre les Hornets donc en ce moment ça va beaucoup mieux). Bon courage pour la suite de vos projets que ce soit TBNL ou dans votre vie :) (une derniere chose et j'arrete de vous embeter, pourquoi pas un TBNL sur Kevin Johnson ?) Bisoux

Julien Curtaud
Julien Curtaud - 0

Merci, pour trashtalk et tout le reste
Merci, pour tbnl et toutes ces histoires magique

Quentin
Quentin - 0

Merci, pour votre magnifique et incroyable travail, vous transmettez toute votre passion dans vos vidéos, continuez de nous faire vibrez à chaque épisode et de nous faire découvrir des légendes de la NBA !

Yankonidas
Yankonidas - 0

Lebron bientot ? :D

Jimmy
Jimmy - 0

Je tiens à vous dire un grand merci pour le travail que vous effectuer avec TBNL, j'espère qu'ils y auras encore beaucoups d'autre épisodes et que ce modeste don pourra vous aider à continuer.

A toute l'équipe de Trashtalk, merci de nous vendre autant de rêves.